Se connecter

login ou email :
mot de passe :
mot de passe oublié ouvrir un compte

Se connecter via openID

Recherche

blownblue térébinthe
smiley : regular_smile Coucou je te remets ici ma réponse.
C'est bien de palabrer sous les thérébinthes.

smiley : regular_smile
Merci infiniment pour le lien Blownblue.
Je connaissais la dame et j'avais un de ses livres qui est qq part dans des cartons ou caisses mais ne connaissais pas ce site et c'est vrai qu'y faire des petits tours me sera utile.
Dans ma nouvelles demeure de 36 me je suis réduite à la presque plus simple expression! Et ça a les défauts de ses qualités ce genre de vie spartiate ou monacal!
de fleurdatlas le 2018-02-24 à 15h56
unepassante Temps de vacances
smiley : regular_smile Merci infiniment pour le lien Blownblue.
Je connaissais la dame et j'avais un de ses livres qui est qq part dans des cartons ou caisses mais ne connaissais pas ce site et c'est vrai qu'y faire des petits tours me sera utile.
Dans ma nouvelles demeure de 36 me je suis réduite à la presque plus simple expression! Et ça a les défauts de ses qualités ce genre de vie spartiate ou monacal!
de fleurdatlas le 2018-02-24 à 15h52
unepassante Temps de vacances
smiley : thumbs_up Tiens fleur, à tout hasard : j'ai découvert cette dame, je ne sais pas si tu la connais.
de B l o w n b l u e le 2018-02-20 à 17h44
unepassante Temps de vacances
smiley : envelope Sous un linceul de glace
Dans le jardin
Je sais que c'est toi la Belle Aurore
Et je te salue!
de fleurdatlas le 2018-02-15 à 09h34
unepassante Temps de vacances
smiley : regular_smile Haut niveau de la révolution et de la culture
C' est pas ça
C'est pas la joie !
de fleurdatlas le 2018-02-14 à 23h30
klodd Activités
smiley : cake Bonne fête demain!

Bisous

(Oui j'aimerais bien que tu mettes des photos. Moi avec la tablette j'y arrive pas, avec le téléphone non plus).
de fleurdatlas le 2018-02-14 à 23h02
unepassante Révolutions culturelles
smiley : heart La poésie m'aide à vivre, survivre, revivre.
de fleurdatlas le 2018-02-08 à 11h23
klodd Partie de juges
smiley : regular_smile Étrange.
Mais pourquoi m'étonner, tout est possible sur KarmaOs!
Mais toi où t'en est?
de fleurdatlas le 2018-02-08 à 00h16
klodd Partie de juges
smiley : regular_smile Ah ben non saperlipopette, maintenant que mon commentaire s'est validé, je vois la note intégrale donc réplique de la précédente en entier.
de fleurdatlas le 2018-02-08 à 00h14
klodd Partie de juges
smiley : regular_smile Tu as fait plus court que court là
C'est le début de ta note précédente, que se passe-t-il?
de fleurdatlas le 2018-02-08 à 00h12
klodd long court cour
smiley : regular_smile Bon je vois que mon traitement de rexte est toujours aussi incompétent sans être médecin pour autant.
de fleurdatlas le 2018-02-08 à 00h10
klodd long court cour
smiley : regular_smile Qui voyage sur de longues distances

On ne devrait pas mettre de t à cour dane cette expression mais un s : cours
de fleurdatlas le 2018-02-08 à 00h08
klodd long court cour
smiley : regular_smile Long courrier
de fleurdatlas le 2018-02-08 à 00h05
maititkrevete Il était apon a time
smiley : regular_smile J'adore ce genre de conte philosophique ou la morale est sauve, les gentils sont récompensés et les méchants (quand il y en a) renvoyé en enfer, ou de là où ils proviennent.
Merci pour cette histoire.
de klodd le 2018-01-23 à 08h27
klodd Calme et curatelle
smiley : regular_smile La tempête est calmée. Ma tablette est revenue de la réparation. On m'avait promis de la recharger telle qu'elle, mais que nenni! LeSalut applications que j'avais chargées au cours d'une année de guette pénible de la 3G et qui me sont nécessaires pour les travaux musicaux, religieux et cognitifs n'ont pas été récupérés. Heureusement j'avais sauvegardé les documents et fichiers de mes travaux. Mais j'ai perdu toutes mes progressions et les nouvelles versions des applications très difficilement rechargées pendant des heures ces derniers jours ne sont pas l'équivalent de celles possédées auparavent: plus lourdes, moins pratiques, fonctions utiles disparues au profit de fonctions nulles nouvelles, afflux de pubs, disparition de gratuité. Enfin bref c'est pas l'éclate! En ce moment j'ai peu de temps libre entre les formalités toujours pas terminées, les pannes qui se sont abattues sur les installations du logement et l'attente des répar atours et l'aide prodigune à ma famille se souvenant subito promptô que j'existe et que j'ai des compétences certaines. Fini le temps monacal?
Amitié Tah

Et vous très cher? Que se passe-t-il?
de fleurdatlas le 2018-01-21 à 14h30
klodd Calme et curatelle
smiley : regular_smile Bon courage (et beaucoup de patience...)
de klodd le 2018-01-18 à 17h13
unepassante Réflexions du 28 octobre 2017 et bonne année
smiley : regular_smile J'avais déjà mis cette réflexion:
http://unepassante.karmaos.com/post/481
de fleurdatlas le 2018-01-14 à 17h24
maititkrevete Il était apon a time (2)
smiley : lightbulb
14 janvier 18
coucou amatxi j'ai lu en entier le conte chinois mais la fin je n'ai pas compris la fin de l'histoire

oeil de tournesol


Réponse:
Alors voilà
Le conte c'est une histoire, une légende si tu veux
Amatxi qui a un esprit de reporter, elle veut s'appuyer sur des faits, des choses qui seraient plus certaines que des légendes
Donc Amatxi l'écrivain, en racontant son conte, elle veut donner des preuves que l'amour est très fort.
C'est pourquoi elle suppose qu'elle est partie en enquête en Chine et qu'elle a interrogé des témoins de l'histoire du pêcheur.
Alors elle pose des questions :
1)Et la clé? Pourquoi une clé?

2) comment un homme pourrait - il vivre sous l'eau et supporter de renoncer à toute joie humaine comme celle de chanter ou de procréer?

3)L'amour peut tout. Est-ce bien certain?

Et après les questions elle raconte ce que les témoins lui auraient dit.
C'est-à-dire une histoire presque pareille à la légende, mais pas tout à fait comme on peut le comparer en lisant à nouveau le début du conte jusqu'aux 3 questions posées.

C'est normal, une légende est très souvent construite sur un fait réel, mais chaque conteur rajoute son petit "plus" et ça devient une histoire, un conte différent de la réalité.

Donc dans mon conte on trouve une légende, celle du pêcheur.
Et puis aussi une espèce d'enquête sur la légende, qui nous dit des choses pareilles et des choses différentes.
En fait chez le roi de la mer il y a un coffre dont on ne doit pas utiliser la clé parce que ce coffre est une porte entre le monde de la mer et le monde de la terre.
Sauf urgence pour sauver ou aller chercher quelqu'un en danger.
La princesse Chou Lee utilisa la clé pour son plaisir et sa curiosité et elle fut projetée dans les filets du pêcheur. Heureusement il la sauva et voulut bien la suivre et demeurer au Royaume de la mer. Ils eurent ensemble un fils: Tchin Lee, et ce fils voulant connaître les joies terrestres, utilisa lui aussi sans permission la clé et fut projeté sur la plage où son père avait vécu. L'expérience l'avait rendu amnésique (il avait perdu la mémoire ) il errait sur cette plage sans savoir pourquoi. Il ne savait pas d'où il venait et ne savait pas y retourner. Il ne savait pas qu'il était aimé et qu'on l'attendait pour être roi à son tour.
Cependant le peuple de la mer qui aimait son prince et le voulait pour roi, se souvenait de lui, alors le coffre fut ouvert à nouveau avec permission pour qu'on vienne le rechercher. Les témoins de ce fait ne savent pas qui est venu, sa mère? ou une jeune princesse? mais Tchin Lee est reparti avec cette créature sans laisser de trace.
Les témoins et amatxi y ont vu la preuve que l'amour est fort, très fort.

Et c'est donc la conclusion que donne amatxi de ce conte.

Comprends-Tu mieux?

Pour que tu le lises à Oeil de Vautour, il faudra que je vous raconte avec ma bouche beaucoup d'épisodes qui sont dans la légende mais ne seront pas écrits. C'est ce dont je t'ai parlé hier.
Ce que je t'ai écrit c'est comme le résumé de la légende et les preuves de sa réalité.
Quand on écrit, on ne peut pas tout dire de ce qu'on raconterait de vive voix.

Bisous mon Oeil de Tournesol!
J'ai acheté une petite pochette de gnocchis. Je te les prépare quand tu veux!
de fleurdatlas le 2018-01-14 à 14h58
klodd Calme et curatelle
smiley : regular_smile Pour le moment j'essayé depuis chez moi et les plages pour avoir la 3 G sont minimales. La tempête très peu pour moi, c'est mieux sous un toit que sans la carlingue d'une bagnole. J'attends ses jours meilleurs!
de fleurdatlas le 2018-01-11 à 17h42
klodd Calme et curatelle
smiley : regular_smile Tu es toute excusée pour les fautes, j'en fais ma dose moi aussi. Sans le google keyboard (je ne sais plus le nom exact, avec ma mémoire de colibri, DSL). C'est grave. Ca me reviendra, trop tard.
J'espère que tu ne te les gèle pas trop à essayer de choper la 3G près de ta poste.
Biz
de klodd le 2018-01-11 à 10h46
klodd Calme et curatelle
smiley : regular_smile Excuse-moi les fautes de mon clavier tu sais comment il n'en fait qu'à sa tête ! Désolée.
de fleurdatlas le 2018-01-10 à 19h53
klodd Calme et curatelle
smiley : regular_smile Comme j'aime c'est de l'arnaque totale surtout n'adhérents pas à ce programme.
Pour t'édifier mets les mots clé: arnaque repas comme j'aime ou bien encore: escroquerie commejaime
J'ai fait cette recherche édifiante il y a quelques mois quand la pub nous gonflait total avec ces réclamés.
Mon beau papa était médecinécessaire nutritionniste entre autre et j'ai acquis de sacré réflexes au sujet des régimes et des élites vantés.
Tu verras les commentaires sur les forums, c'est à la fois une arnaque aimentaire et financière.

Pour SFR eh bien ici il n'y a que ce réseau qui passe
Pour le mment je n'ai toujours pas satisfaction avec eux!!! Et je n'ai même pas le choix. C'est débile.
de fleurdatlas le 2018-01-10 à 19h50
klodd Magie et empathie
smiley : kiss ...
de fleurdatlas le 2018-01-07 à 15h07
klodd Magie et empathie
smiley : regular_smile très poétique
de klodd le 2018-01-07 à 08h38
maititkrevete Il était apon a time
smiley : regular_smile Depuis qu'Oreille Cassée est allé rejoindre le Grand Toupapaou, le Grand Conseil ne se tient plus dans le tipee désert et personne n'à revu Rogers, fini les longues nuitée à la lueur de la lampe à pétrole, et les histoires de loups, d'ours et de constructions ferroviaires.
Oeil de PERDRIX est solitaire, on dit qu'elle s'entretient avec les esprits
De temps à autres ses petites Oeil de Tournesol et Oeil de Vautour viennent lui rapporter les nouvelles du monde et lui demandene des histoires comme au bon vieux temps de l'enfance.
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 09h41
maititkrevete Il était apon a time (2)
smiley : regular_smile Ne retourne pas vers ton passé
Ne perds pas la proie pour l'ombre
Reste où est ta place
Celle que tu t'es acquise
et ton bonheur
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 09h33
undustres Une invitation appréciée
smiley : regular_smile Il y a non un rêve mais un conte de Noël ou de premier de l'an que j'ai écrit ici:




Il était une fois au bord de la mer de Chine un pêcheur dans une cabane en planche.
Tchin Yin était son nom. Il avait femme et fils, celui - ci se nommait Tchin Yang et il était très malade, il ne quittait pas son lit.
Un jour de tempête, un viel homme, un sage égaré sur la côte, frappa à leur porte à l'heure du déjeuner. Il demanda au pêcheur le gîte et le couvert pour deux jours, le temps que le soleil revienne, qu'il se soit reposé et restauré pour pouvoir continuer son périple. Tchin Yin n'avait pas de quoi le nourrir correctement et il n'osait prendre la mer dans sa barque pour aller pêcher quelque bon poisson tant le vent était fort. Il craignait d'être retourné puis englouti par une mauvaise vague. Il savait également qu'il ne ferait pas bonne pêche au cours de la tempête. Il n'aimait pas prendre de risques inutiles. Il avait encore un fils à soigner et à élever, qui n'était pas prêt à prendre sa suite et une femme à aimer qu'il n'était pas prêt à quitter. Il se confondait en excuses auprès de son visiteur. Il lui donnerait ce qu'il lui restait de galette et de poisson séché. Il ferait de son mieux.
Le visiteur le remercia mais insista pour avoir du poisson frais. Il lui assura que s'il partait à la pêche et lui confectionnant un bon repas, il lui donnerait une belle récompense et lui ferait une prédiction intéressante qui concernait l'avenir de son fils et sa bonne fortune. Le pêcheur hésita, puis, encouragé par sa femme, il partit préparer sa barque, ses avirons et ses filets. Pas question de naviguer à la voile avec un vent pareil. Sa bonne corde lui servirait à s'attacher au banc pour ne pas être éjecté par une vague sournoise. "Tu en as vu de plus dures, lui dit sa compagne, et tu t'en es toujours bien tiré. Il me plairait que notre fils guérisse et devienne un beau monsieur important, fais ce que l'étranger te demande."
Ainsi fut fait. Tchin Yin prit la mer qui secouait sa barque comme salade dans un torchon. Il jeta ses filets, s'attacha au banc, affronta les flots déchaînés et revint épuisé avec sa pêche à la cabane.
Son épouse Lin Tia prépara les beaux poissons frétillants pour l'invité de marque qui se régala et le remercia d'une bonne bourse de pièces d'or. Puis il mixa quelques gouttes d'une fiole qu'il possédait avec la chair crue d'un poisson frais pêché, en fit une boulette qu'il donna à manger à l'enfant fiévreux. "Demain votre fils Tchin Yang se réveillera fort et sain. Son mal aura disparu, ainsi que votre fatigue, hôtes courageux" dit-il aux époux étonnés. Puis alla se coucher.
Le pêcheur et sa femme se demandèrent s'il s'agissait là de la fqmeuse prédiction mais ils n'osèrent pas le questionner. Ils étaient déjà très satisfaits de cette bonne aventure. Au matin, en effet, l'enfant se leva comme s'il n'avait jamais été souffrant, il prépara le feu et fit chauffer l'eau pour le thé. Le pêcheur et sa femme se sentirent remplis de vigueur, prêts à affronter la réparation des dégâts occasionnés par la tempête. L'étranger souriait. Personne ne le questionna.
Il prit encore un repas chez ses hôtes, au moment de partir, il appela le pêcheur occupé à colmater les brêches de sa barque.
"Je te remercie infiniment, ton fils sera prince puis roi d'un peuple innombrable. Il devra pourtant se méfier, en un instant, il pourrait tout perdre. Donne mon présage et mon avertissement. Il ne faut pas regarder en arrière, mais aller de l'avant. Soyez heureux!"
Et, longeant la plage vers l'est, il disparut rapidement à ses yeux.
Le pêcheur rapporta les propos de l'étranger à sa femme, qui les dit à son fils. Et chacun retourna à son travail.
Les jours et les années passèrent. Tchin Yin se fit très vieux, un matin, on le trouva inerte dans son lit, son âme était partie. Tchin Yang l'enterra derrière la cabane. Puis ce fut le tour de Lin Tia de quitter notre monde, son corps fut placé aux côtés de celui de son mari, derrière la cabane. Tchin Yang venait souvent se recueillir sur la tombe de ses parents. C'était un pêcheur très expérimenté. Il connaissait l'art de la plongée, il savait trouver les coquillages perliers, il gagnait bien sa vie. Mais la mer lui prenait tout son temps, il n'allait pas en ville. Il ne cherchait pas à fonder un foyer, et pourtant, plus le temps passait, plus il sentait un vide le ronger. La prédiction? Avait-il rêvé la visite de l'étranger? Pourtant il y avait eu sa guérison, et cet argent tombé du ciel qui avait permis d'acheter une nouvelle barque et de nouveaux filets, de réparer la toiture et de ne plus jamais manquer de produits de première nécessité.
Il avait à présent un bel étal au marché et il fournissait de grands bijoutiers de la capitale en perles fines et délicats coraux et camés.

Il arriva qu'un jour, subitement, un grand vent se leva tel qu'on eut jamais vu. Plus fort que la plus forte des tempêtes connue jusqu'alors.
Tchin Yang se trouvait dans sa barque au large. Il venait de jeter ses filets. Tout était calme, une belle journée s'annonçait, lorsqu'un chant étrange s'éleva, suivi de ce vent énorme. Le pêcheur s'attacha à son banc comme le faisait son père. Il perdit connaissance. Fut secoué, ballotté pendant de nombreuses heures. Puis il se réveilla complètement trempé sous un ciel gris acier, la barque chargée d'eau, la ligne de flottaison très basse. Il écopa tant qu'il put. Puis se mit à tirer ses filets, ceux qui n'étaient pas rompus. Il ramena une grosse masse, comme un dauphin, mais ce n'était pas un animal, plutôt une créature. Elle portait un genre de crinière et se terminait par une large queue. Elle était blessée et très marquée par le maillage. Il ne savait pas si elle vivait encore. Elle était froide, inerte et ferme au toucher. Il lui semblait apercevoir comme des bras et des mains. Il faudrait ramener à terre le filet et le couper pour la délivrer, la soigner et la relâcher. Il y avait un problème: combien de temps tiendrait-elle hors de l'eau? Ne se déshyrayerait-elle pas trop? Pouvait-elle respirer dans notre atmosphère ? Pour elle, il laissa un fond d'eau dans la barque.
Après des heures d'aviron et de lutte contre les courants contraires, il accosta près de petits rochers qui formaient des bassins ou baignoires. Il délivra la créature des mailles du filet et la plaça dans l'eau d'une de ces cuvettes naturelles qui se trouvait être plus tiède et plus hospitalière que celles de la mer. Il alla chercher du vin et du miel, un grand drap, de l'eau et du sel, des miettes de poisson séché, de la graisse, un peigne. Enfin de quoi soigner, nourrir, réchauffer, réconforter, réhabiliter. Et il tenta de rendre vie à ce grand corps meurtri.
La créature ressemblait à l'idée qu'on pourrait se faire d'une sirène. C'était une femelle, à la longue chevelure, elle rejeta un peu d'eau et parut s'assouplir sous les divers traitements et soins. Elle avait besoin d'être immergée pour vivre et Tchin Yang, après avoir nettoyé ses blessures, décida de la porter en eau vive et profonde. Il mit la créature dans sa barque et embarqua son matériel de plongée. Il voulait la voir évoluer sous l'eau. Au moment de la faire basculer à la mer, il vit briller dans sa crinière comme un élément de fin diadème réalisé dans une matière inconnue mais scintillante.
Une fois rendue à son élément, la créature se montra habile et gracieuse. Il pensa tout de suite à une chimère, mi femme mi poisson, elle n'était pas vilaine bien que les balafres la défigurent. Elle lui fit signe de la suivre. Il lui fit non de la tête. Et il remonta prendre de l'air. La créature lui fit un signe qu'il interpréta comme "attends, je vais revenir" et elle plongea vers les profondeurs en direction du large. Tchin Yang remonta dans sa barque. Il jetta l'ancre et laissa sa corde de plongée dans l'eau.

Longue fut l'attente, mais la clochette de la corde sonna enfin, la créature revenait avec trois cadeaux pour Tchin Yang: un coquillage inconnu qui pouvait, lorsqu'on y soufflait, servir de trompe, au bout d'une chaine une belle clé, fine comme un filigrane dans cette matière inconnue et brillante qu'il avait aperçue dans les cheveux de la sirène, et pour finir un court tuyau mystérieux. La créature fit comprendre à Tchin Yang qu'il devait le placer dans sa bouche pour inspirer lorsqu'il se trouverait sous l'eau. Il assumait le rôle de branchies, ainsi Tchin Yang pouvait-il devenir homme poisson, et rejoindre la créature qu'il avait sauvée dans son univers ou plutôt son royaume sous marin.
Qu'avait - il à perdre et à regretter? Il ne laissait personne derrière lui, même pas un associé ou un apprenti, il travaillait seul. Il vivait seul. Personne ne le retenait sur terre. Si là était sa vie, avec une princesse des fosses océanes, si là était son futur royaume et son destin futur, il fallait accomplir sans se retourner.
Tchin Yang quitta la terre ferme sans préavis, il partit à la suite de sa princesse pour découvrir son nouveau royaume.
En haut, personne ne s'étonna. Il avait disparu dans la tempête, une lame l'avait emporté, la mer était son tombeau. On attribua sa concession, ses outils et son matériel à d'autres exploitants, volontaires pour continuer à honorer la sépulture de ses parents et les contrats passés avec les pêcheries et les bijouteries. Plus personne ne se soucia de lui. Il n'avait ni héritier ni descendance connus.
La mer l'avait libéré de toute obligation terrestre.

Les obligations marines étaient toutes autres. Il avait sauvé la fille du roi des mers, ce n'est pas une mince affaire!
Le peuple de la mer communiquait télépathiquement, ce qui était impossible à Tchin Yang. Il se débrouillait au moyen de signes, c'était comme s'il se trouvait sourd muet. Il pouvait se faire comprendre. Mais saisir toutes les subtilités et nuances de la pensée marine lui était refusé. De cela il restait un petit peu triste. Il avait accepté d'épouser la princesse, sa vie était devenue merveilleusement simple et si nuancée. Son royaume était magnifique de couleurs, d'espèces et de formes diverses et variées, ondoyant au rythme des flux, son âme de plongeur était comblée. Il avait appris à reconnaître et apprécier la beauté des créatures du peuple de la mer. Sa femme était d'une grande élégance et d'une immense sagesse. Sa tendresse était telle qu'il n'aurait jamais espéré en voir exister. Telle qu'aucun homme ou humain ne peut l'imaginer. Le peuple marin était pacifique, il se trouvaient peu de litiges ou de conflits à arbitrer. Les différentes espèces vivaient en bonne intelligence, chacune sur leur espace dédié. Pas d'invasion, de guerre de conquête, de génocide. Silence et paix.
Trop de bonheur tue le bonheur?
L'homme est un animal inquiet!

Comment avoir une descendance? Tchin Yang interrogea le roi, père de son épouse. La princesse Chou Lee pondrait des oeufs, de grosses boules dorées, dans un endroit baptisé "couveuse" un endroit tranquille d'une grotte aux eaux tièdes et lumineuses. Une créature mâle viendrait y répandre sa laitance et les oeufs se développeraient sous les yeux attentifs et émerveillés des deux parents royaux. À leur éclosion, la quarantaine de petites créatures royales, mâles et femelles tiendraient pour père et mère ceux qui les auraient amoureusement veillés et qu'ils auraient vu en premier à leur premier regard d'êtres éclos. Tchin Yang serait sans conteste le père de tous ces princes et princesses qu'il n'aurait plus qu'à nommer pour qu'ils soient confirmés et consacrés comme ses enfants et ceux de la princesse Chou Lee.
Quarante enfants? Ni plus ni moins, de quoi occuper les futurs souverains de la mer!
Car le vieux monarque souhaitait abdiquer en faveur de son gendre et de sa fille.
Il voulait voyager incognito en classe touriste, visiter d'autres fonds avant d'être cloué au trône par les rhumatismes.
C'est un concept qui se respecte.

Et la clé? Pourquoi une clé?
C'est la clé d'un coffre royal que personne n'a le droit d'ouvrir, même pas celui qui a la clé en sa possession.
Il y a peut-être des cas d'exception ou d'urgence, ceux qui nécessiteraient que l'on se serve de la trompe pour conjurer le charme ou appeler à la rescousse comme Roland à Roncevaux.

On raconte que Chou Lee, princesse trop curieuse et désobeissante a ouvert un jour le coffre et qu'elle a bien failli en perdre la vie, tout perdre pour toujours. C'était un jour de grande tempête où elle fut prise au filet par un pêcheur habile et rusé.
On dit que pour son bonheur à elle, le pêcheur tomba éperdument amoureux d'elle et accepta de la rendre à la mer et à son peuple.
On dit même qu'il accepta de la suivre et de l'épouser.
Mais personne ne sait si c'est bien vrai et possible, car comment un homme pourrait - il vivre sous l'eau et supporter de renoncer à toute joie humaine comme celle de chanter ou de procréer?

L'amour peut tout. Est-ce bien certain?

Un jour un jeune homme sur une plage, près d'une cabane en planche, trouva dans le sable une chaine à laquelle était attachée une petite clé, très belle, faite d'une matière étrange, inconnue, très brillante. Il l'attacha à son poignet droit. Non loin il trouva un tout petit tuyau ainsi qu'un gros coquillage de forme bizarroïde.
On dit que ce promeneur était un gars étrange, un peu paumé. Par jeu, il porta le tuyau à sa bouche, siffla, mais aucun son n'en sortit, il porta le coquillage à sa bouche et souffla, un son étrange et merveilleux s'en échappa, comme un chant de sirène. Alors venu de nulle part un grand vent agita la mer, les vagues en furie se jetèrent sur le rivage et précipitèrent au pied du jeune homme apeuré une créature étrange faite de cheveux, de chair et d'écailles. Sa grande queue battait l'air et le sable. Le jeune homme comprit qu'elle allait mourir s'il ne la remettait pas à l'eau. Luttant contre la force du vent et le courant il remit la chose étrange à la mer.
Lorsqu'il voulut en écarter ses bras pour la libérer, il n'y réussit pas et la créature l'entraina avec elle dans les abisces.
Personne ne revit ni le jeune homme, ni la clé, ni le tuyau, ni le coquillage.
On dit que ce jeune homme s'appelait Tchin Lee. Tchin comme son père et Lee comme sa mère.
On dit qu'il avait perdu la mémoire, mais que son peuple s'est souvenu de lui, et qu'il est venu le chercher.
Parce que si lui pouvait oublier son peuple, Son peuple ne pouvait l'oublier.
C'est ça la force de l'amour.
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 09h25
klodd frères et soeur
smiley : regular_smile Alors là les lieux communs et le mauvais esprit j"en ail trop soupé ( vis à vis de moi ou en observation de ce qu'il se passait envers d'autres.)
Maintenant marre!
Ça cache ou travestit souvent un grand vide intérieurejet et une immense gène. On ne sait pas comment se comporter ou que dire, alors on lieu communte ou on ironise, ça destresse, ça dédoine .
Celui qui avait besoin d'empathie ou de compassion est totalement dégoûté. Je me souviens le patient qui était dans la même chambre que DJM en Août, il était mourrant et sa femme a appelé des membres proches pour su'ils viennent le voir une dernière fois. Le frère du monsieur, un espèce de jumeau (traits physiques) très chic, et bonne forme, n'à cessé de jacasser sur ses futurs voyages en Grèce, et autres pays européens, et aussi sur la famille Lacoste, ceux du crocodile et du golf de C##### , bref des propos très à l'ordre du jour lorsque ton frère ou jumeau va sauter le grand pas et que c'est la dernière fois que tu lui causes!!! Trois petits tours et puis s'en vont, il a saisi son attaché case et le voilà reparti, sémillant BCBG, vers d'autres causes futiles et coûteuses. Commentaire de la femme à son époux: "toujours aussi mondain ton frère ! "
Et oui! C'est nous qui avons eu la meilleure part, ses peurs, ses appels au secours, ses demandes de prière avec lui, ces petits gestes pauvres d'entraide. La vision de son corps décharné et nu, offert à son futur proche. Le meilleur pour de parfaits étrangers qui vivaient un drame semblable!
Je suis allée incognito à la cérémonie de huitaine de ses obsèques. Notre presque voisin, du même village dont nous ignorions tout jusqu'à l'existence avant ce regroupement en chambre.
Qu'est devenu le petit chien Hermione et les fleurs et leur famille? Ce frère est-il rentré de ses sempiternels voyages pour accorder quelques heures et quelques larmes vraies (exit les crocodiles) à ce parent, frère, jumeau peut-être ? L'histoire ne le dit pas...
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 08h52
klodd frères et soeur
smiley : regular_smile Saturation basse c'est sûr, il te fallait de l'oxygène !
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 08h26
undustres Une invitation appréciée
smiley : angel_smile Merci, ô Merci ami scifan, les petits cadeaux font les belles amitiés
Je te serre les mains
Je te fais révérence comme m'apprit ma mère-grand
Je te lance mon gant comme m'apprit la canadienne, plein de feuilles et de fleurs de faux accacia robinier, en feras-tu des beignets arrosés de sirop d'érable? Ou de sureau délicat?
Je te lance mes rires d'enfant comme rivières chantantes sur lit de roches dures
Je t'envoie mes iouli comme colliers au grains d'or
S'accrochant aux troènes et aux bouleaux
Tintinabulant sur la route des traîneaux rapides
Et les patins d'argent qui m'aidèrent à passer les canaux gelés, autrefois, brillante est leur l'âme à peine émoussée.
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 08h15
undustres Une invitation appréciée
smiley : kiss Oui morbide n'est pas ta vision
Mort (su)bite n'est pas sa raison
Mord bîte est déraison
Croque-mort n'est pas en mission

Si l'anse ne verse
Si cruche ne berce
Si l'an ne gerce
Si tonneaux ne percent

Peut'être saurons nous en toile de fond si ce monde rond tourne tourne en rond ou non
Patapon
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 08h03
klodd Magie et empathie
smiley : wink_smile Un peu d'humour et de poésie dans nos vies
Un peu d'amour et d'en Vie,
Haut les coeurs de 2018, hissons nos voiles, même et surtout par vent arrière nous arriverons au port de nos désirs.
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 07h54
klodd Magie et empathie
smiley : regular_smile Ton JF c'est un sacré "grappin"!
A une lettre près, il eut pu être un sacré JE!

Voilà pourquoi p'tête il te "colle" à ce point...
Et que tu n'arrives pas à en venir à bout, sauf si tu as mis terme à cette cohabitation depuis peu, alors mes propos ici seraient vin!
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 07h52
klodd Magie et empathie
smiley : regular_smile J'aimerais bien ne jamais remettre les pieds aux urgences mon pote! Moi aussi, là je crois que j'ai beaucoup donné!
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 07h47
unepassante Réflexions du 28 octobre 2017 et bonne année
smiley : kiss Bisous oui!
de fleurdatlas le 2018-01-06 à 07h44
undustres Une invitation appréciée
smiley : regular_smile Voici la retranscription d'un rêve que j'ai fait il y a moins de 48 heures :

Nous sommes nombreux, très nombreux à participer à une grande fête champêtre. Certains diffusent des mélanges de différents crus. La foule se disperse des couples se forment et s’éloignent. Avec mes proches, je reste sur place, une porte s’ouvre, nous entrons. À l’intérieur il y a une petite fille – et peut-être un vieil homme dans un coin – la fillette, je ne saurais la décrire, elle semble sortie d’une illustration de conte – pas de Disney sur papier blanc glacé, non ceux de Perrault ou des frères Grimm sur papier vélin jauni – elle en a l’âge, les vêtements et les traits. Elle sourit, elle est belle, très belle, elle irradie le bonheur, elle est heureuse de nous voir, de nous revoir ? l’ai-je déjà rencontrée ? elle nous inonde de joie et de bonheur, elle rit aux éclats, jamais je n’ai connu un tel bonheur. Elle s’esclaffe, « je suis morbite sur le côté ».

Je me réveille les larmes me montent aux yeux, je pleure. De bonheur ? de frustration ? les deux sûrement. Je reste immobile, les yeux fermés les joues baignées de larmes, mon cœur me semble énorme, peu à peu il réintègre ma poitrine. Je suis heureux, je veux partager ce rêve avec vous. J’essaie d’en mémoriser les morceaux qui déjà s’effritent, je grappille.

Ce n’est plus très cohérent, mais il m’en reste l’essentiel, un immense bonheur et cette phrase incompréhensible.

Plus tard, j’ouvre les yeux, je tourne la tête vers le réveil, il est 5 h 47 et en ce 3 janvier 2018 la tempête souffle dehors

Je ne suis par certain de sa signification, mais je suis certain que tu vas l'aimer.
Comment
de scifan le 2018-01-05 à 00h05
unepassante Juste pour vous dire
smiley : regular_smile Je te souhaite aussi une bonne année Fleur, de résistance, de reconstruction, et de chaleur.
Tu le mérites.
de B l o w n b l u e le 2018-01-04 à 18h58
unepassante Réflexions du 28 octobre 2017 et bonne année
smiley : regular_smile DJM t’accompagnera et vivra tant que tu vivras, longtemps je te le souhaite.
Je t'embrasse tendrement et chastement
de klodd le 2018-01-02 à 07h07
klodd Magie et empathie
smiley : regular_smile Merci pour la bonne année ! Passe toi aussi une aussi bonne année que possible...
de klodd le 2018-01-02 à 05h41
klodd Magie et empathie
smiley : regular_smile Tu m'apprends quelque chose...
de klodd le 2018-01-02 à 05h39
cendrelouise
smiley : kiss Bonne année 2018
Renaître de tes cendres?
de fleurdatlas le 2018-01-01 à 11h26
reflexions-sur-l-oreiller Cute boys, cute boys everywhere
smiley : kiss Bonne année 2018 à toi
de fleurdatlas le 2018-01-01 à 11h25
blownblue térébinthe
smiley : cake Bonne année 2018 à toi et à KarmaOs
de fleurdatlas le 2018-01-01 à 11h23
klodd Magie et empathie
smiley : teeth_smile Dis donc un vieux truc là.
Vous êtes beaucoup d'adeptes de Queneau et zazie dans le metrô "mon Q oui!" C'est une expression de cette époque là...
de fleurdatlas le 2018-01-01 à 10h59
klodd Magie et empathie
smiley : kiss Bonne année!
Comme d'hab je mets ton texte dans mon éternelle boîte à lectures pour le lire calmos et y répondre par la suite.
de fleurdatlas le 2018-01-01 à 10h55
undustres Une invitation appréciée
smiley : regular_smile Bonne année 2018.
Santé, bonheur, prospérité et amour
de scifan le 2018-01-01 à 10h48
unepassante Juste pour vous dire
smiley : cake Bon je peux écrire c'est toujours ça. Mais pas poster d'images ou photos!
Bisous à tous et bonne future année 2018!
de fleurdatlas le 2017-12-31 à 12h25
klodd shame on you
smiley : regular_smile Marci pour tes nouvea
de klodd le 2017-12-31 à 12h11
klodd shame on you
smiley : cake Hello petit coucou des abords de la poste.
Bonne nouvelle année 2018. Qu'elle soit meilleure que 2017. Et que de bons discernements se fassent jourgent. Bonne chance à tes projets.bien amicalement de la part de nous 2 (DJM reste un part de moi)

Amicalement Tah
de fleurdatlas le 2017-12-31 à 12h06
klodd shame on you
smiley : regular_smile oui, c'est exactement ça
de klodd le 2017-12-28 à 12h21
unepassante Juste pour vous dire
smiley : kiss ...
de fleurdatlas le 2017-12-20 à 15h22
unepassante Réflexion du 23 octobre 16
smiley : thumbs_up Tu l'as dit!
de fleurdatlas le 2017-12-20 à 15h19
unepassante Réflexion du 23 octobre 16
smiley : thumbs_up Tu l'as dit!
de fleurdatlas le 2017-12-20 à 15h19
unepassante Juste pour vous dire
smiley : lightbulb une lueur :)
de B l o w n b l u e le 2017-12-19 à 19h24
unepassante Réflexion du 23 octobre 16
smiley : regular_smile tu es dans les montagnes ?
de B l o w n b l u e le 2017-12-19 à 19h22
blownblue térébinthe
smiley : kiss J'avais écrit un coup de ce genre ici le 9 décembre, mais la connexion péniblement établie au bout d'une heure d'attente, s'est évanouie emportant le contenu:

"Sous les térébinthes, mon amour et moi aimions à nous promener aux temps bibliques des cantiques"
de fleurdatlas le 2017-12-18 à 16h18
klodd shame on you
smiley : lightbulb J'avais noté ceci le 9 décembre pour te répondre ici: "Y en a beaucoup comme ça qui sont gentils et souriants et qui esclavagent les autres une fois que la porte est fermée!"
de fleurdatlas le 2017-12-18 à 16h14
klodd shame on you
smiley : regular_smile Être obligé de recoucher avec un ex! Oui shame on him!
Triste humanité.

Es-tu toujours ennuyé par "ton" JF?
Difficile de mettre les profiteurs dehors!
de fleurdatlas le 2017-12-18 à 16h10
klodd shame on you
smiley : regular_smile Je reviens aujourd'hui. Parce j'ai trouvé un lieu où je capte la 3G!
Pas confortable, surtout quand il pleut ou qu'il fait froid, mais c'est déjà ça. C'est un peu non de mon chez moi mais si besoin est je peux donc attraper le web et poser quelques mots ici en attendant mieux.
de fleurdatlas le 2017-12-18 à 16h05
unepassante Réflexion du 23 octobre 16
smiley : lightbulb Aujourd'hui me suis postée près de la poste. Et depuis ce lieu qui est déservi par la 3G, sous mon parapluie rouge et blanc (car il pleut) je tente d'atteindre karmaos. Réussi. Pas très confortable. Mais en cas de besoin...
Si j'habitais près de la poste, mais c'est pas le cas du tout et les places y sont chères, comme les loyers. Bon bref j'ai donc trouvé une zone qui n'est pas "blanche". Je ne pourrais pas venir tous les jours, mais c'est une petite lueur qui s'allume dans la bientôt nuit de Noël. Bisous à tous ici sur la planète ou le navire karmaOs!
de fleurdatlas le 2017-12-18 à 15h59
unepassante Réflexion du 23 octobre 16
smiley : regular_smile Francophone mais pas que seulement !
Bai!
de fleurdatlas le 2017-12-18 à 15h52
unepassante Réflexion du 23 octobre 16
smiley : regular_smile Dans quel pays ?
de B l o w n b l u e le 2017-12-11 à 19h20
klodd shame on you
smiley : kiss Je l'enregistre pour revenir plus tard, bises
de fleurdatlas le 2017-12-09 à 13h00
unepassante Réflexion du 23 octobre 16
smiley : kiss Dans la montagne dans une chaine de jeunes montagnes qui réunit deux côtes distantes de bien 500km je crois.

Alors en progrès depuis ma dernière connexion: j'ai du chauffage et j'ai de l'eau chaude mais l'eau fuit toujours goutte à goutte. J'ai revu ma famille et je suis allée chanter!

Incroyable!
On m'a même fait une prise de sang et je verrai le toubib bientôt!

C'est trop!

Je vais peut_être avoir un moyen de me brancher plus souvent sur le net l mais je ne dois pas vendre la peau du tchibek avant de l'avoir rencontré.

On me porte du pain tous les 2 jours quoique je pourrais m'en préparer, mais pas tout à la fois, faut que je retrouve des forces. Mardi c'était bizarre il avait du rencontrer une flaque de pipi de chat. Bon j'ai eu mangé meilleur mais ça doit être une farce de quelque gentil du voisinage parce qu'on me le laisse dans une poche en plastique à l'extérieur de la maison.

Voilà les grandes aventures, je retrouve le sens de l'humour mon ami.

Bisous

de fleurdatlas le 2017-12-09 à 12h57
unepassante Réflexion du 23 octobre 16
smiley : regular_smile Tu vis où Fleur ?
de B l o w n b l u e le 2017-12-04 à 15h06
klodd Aware
smiley : regular_smile Oui, merci pour ton "bonne chance".
Ne nous lâche surtout pas, que serait Karmaos sans toi ?
Je le demande si je ne vais pas tenter l'aventure "auxiliaire de vie".Sinon je ne vois pas bien ce que je ferais des dix prochaines années.
de klodd le 2017-12-04 à 12h48
blownblue Ce blog a 13 ans
smiley : cake Et plusieurs jours après, je passe et te dis, enfin à ton blog plutôt: Bon Anniversaire!
de fleurdatlas le 2017-12-03 à 18h44
klodd Aware
smiley : kiss salut, cet aprem je suis de sortie sur le web
t'as du po d'avoir un chouette toubib

tu dois voir, avoir ou devenir une auxilliaire de vie?

Ne sois pas navré pour mon com disparu!

Ce que je souhaite c'est surtout ne pas complètement disparaître!

Voir mes petits-enfants de temps ç autres devrait pouvoir me maintenir à flots, tant que...

Bonne chance pour toutr en ce qui te concerne!

Biz
Tah

de fleurdatlas le 2017-12-03 à 18h43
unepassante Réflexion du 23 octobre 16
smiley : regular_smile Peu.
Aujourd'hui j'arrive à me brancher sur le web et voir ton commentaire.
Alors je tente de te répondre.
Ma famille est très occupée, ou très lointaine, mes démarches je me les fais comme je peux. Certaines administrations ne sont atteignables qun par téléphone fixe et je n'ai qu'un portable.
Moralement j'essaye de tenir. Actuellement je suis aux prises avec des problèmes matériels: chauffage, cumulus, fuite d'eau.
C'est pas l'apocalypse, je suis habituée à la solitune des vieux chefs indiens dans la montagne lorsque l'âge est là!
Bon mais par moment je me souviens qu'on est au 21 ème siècle en milieu occidental et qu'en général les humains se soutiennent les uns les autres, en période de deuil. Alors je trouve qu'il y a comme un hic!
Bon aujourd'hui je ne peux pas me plaindre, je suis invitée chez mes enfants.
Merci Blue de te préoccuper de moi!
de fleurdatlas le 2017-12-03 à 15h35
unepassante Réflexion du 23 octobre 16
smiley : regular_smile Fleur, est ce que tu es entourée ?
de B l o w n b l u e le 2017-12-03 à 15h21
unepassante Notes sur harcèlement scolaire
smiley : regular_smile Suppléments d'Infos en rapport avec harcèlement :

La diffamation
On a trois mois pour porter plainte

Autrement:
On peut attaquer pour
○ dénonciation calomnieuse
○ atteinte à la vie privée
○ Non assistance à personne en danger
○ Violences
○ Incitation au suicide

Y a-t-il eu intention de nuire?

Se sentir petit c'est avoir envie de rabaisser autrui donc de le harceler

Droit à l'oubli numérique = déréférencement (3 mois pour réagir)
Faire stopper par le moteur de recherche le lien entre une personne et la rumeur

#juridique
de fleurdatlas le 2017-11-21 à 22h29
paroles-et-tralalas La remise en question n'est pas donnée à tout le monde - De l'art d'intervenir dans des situations lorsqu'on est coincé dans ses principes archaïques
smiley : regular_smile Tu peux ôter l'option "qq qui ne l'aime pas"
Il ne me paraît pas dans cette discussion qu'il y ait un sentiment de ce type entre les deux locuteurs. Amour, non amour, non, pas plus que sympathie, antipathie.
Il me semble justement qu'il n'y a pas de "pathie" du tout entre eux deux.
Pas du tout la même longueur d'ondes si tu préfères.
Chacun s'exprime en fonction de ses valeurs, de ses expériences, de son vécu et de son âge.
Casquette représente le point de vue jeune et marianbk le point de vue parent, ni méchant, ni inconscient, et surtout pas irresponsable.
Excuse ma lecture, avec mes lunettes d'éducateur et de grand-mère de plusieurs ados.
Il n'y a aucun mystère dans cet échange verbal-écrit de réseau social, oserai -je dire un peu stéréotypé (je ne voudrais blesser personne en donnant cet avis et ce commentaire.)
M développe le point de vue d'un "parent" zélé et certes maladroit, persuadé de son bon droit d'intervenir pour "sauver" un jeune en "perdition" ayant abusé ses darons en leur présentant un jeu convoité sous son meilleur jour . Fier de son exploit il s'en prévaut de suite sur réseau social pour prévenir d'autres personnes et se parer du rôle de justicier et de parent responsable.
C se met à la place de l'ado et développe une réflexion autour de la véritable maturité, des conséquences psycho de la stigmatisation de l'attitude de l'ado par le vieux. Ainsi qu"une réflexion au sujet d'autres combats plus intéressants à mener pour que chaque individu, femme ou homme jouisse de plus de responsabilité et de plus de respect, et d'un meilleur exercice de sa liberté -responsabilité. C présente une possibilité de faire réfléchir l'ado et de faire surtout évoluer le "vieux" dans sa furie pédagogique.


Je cite: " Tu aurais aussi pu simplement essayer d'aborder le garçon en lui demandant s'il connaissait le contenu du jeu et pourquoi il voulait absolument celui-là. Quitte à lui en proposer un autre en lui disant "il sera plus adapté à ton besoin".

En fait le "vieux" sûr de sa pédagogie actuelle de redresseur de torts n'écoute pas C ou ne veut plus l'entendre.

Il reste sur son plan, sur sa propre longueur d'onde . M décide de sortir de la discussion et fait une pirouette en accusant l'accusateur de stéréotype. [Nananère, je suis le plus vieux donc j'ai raison. Je tourne les talons avant de perdre du temps à perdre la face ou à te prouver que c'est toi qui perd la face... ]
Personne n'a gagné, tout le monde a perdu. Mais surtout pas le vieux! Et toi? Jeune C? Tu restes comme 2 ronds de flan, sur le flanc!

Faux débat!
Pas de rencontre entre les deux locuteurs. Donc pas de véritable échange. Et certainement aucune remise en question.

Quoique...

Mais qui sait ? Comment le jeune qui s'est mouillé pour semer peut ne pas être sûr que sa parole jetée dans le web ne germera pas?

Comment être sûr que l'objet de cette discussion non aboutie ne fera pas "tilt" sur quelque personne qui en aurait un jour besoin?

Personne ne t'en rendra justice. Mais ce qui est caché aux yeux des hommes n'est pas quantité négligeable.

Si l'on savait le bien qu'on a pu faire tout en en demeurant ignorant, on aurait parfois la tête et les chevilles qui enflent.

En tous cas, heureux ceux dont les paroles maladroites n'ont pas causé la perte d'innocents !
de fleurdatlas le 2017-11-21 à 19h18
paroles-et-tralalas La remise en question n'est pas donnée à tout le monde - De l'art d'intervenir dans des situations lorsqu'on est coincé dans ses principes archaïques
smiley : envelope Quant à moi, je reste coincée dans mon sentiment d'injustice : est-ce qu'il me dit ça pensant que je suis une "sale ado", une "féminazie" ou encore "quelqu'une qui ne l'aime pas" ? Le mystère reste entier.

Et je suis immensément triste pour l'ado dont il est question ainsi que pour la société en général. Quand arrêtera-t-on enfin de ne pas réfléchir à la portée de ses actes ?
de Darck Crystale le 2017-11-21 à 10h41
blownblue Messieurs dames
smiley : regular_smile Les échanges d'amour sont vitaux

Et ceux de créativité aussi.
de fleurdatlas le 2017-11-20 à 21h01
blownblue belin ifs
smiley : regular_smile Cette voix à un petit air de Bashung!
de fleurdatlas le 2017-11-20 à 20h59
favofleur Un mineur n'est pas consentant
smiley : regular_smile Je remets le lien de là pétition ici: https://www.change.org/p/nicol...utopublish
de fleurdatlas le 2017-11-20 à 20h53
klodd wake up !
smiley : regular_smile Vent d'âme
de klodd le 2017-11-19 à 08h33
klodd wake up !
smiley : regular_smile Désolé pour ladisparition de ton com Fleurdatlas, comme le fait remarquer Blownblue. c'est du grand n'importe quoi ce post, Je ne fais pas ce genre de connerie habbituellement, mais là j'étais aware comme disait l'autre.
de klodd le 2017-11-19 à 07h12
paroles-et-tralalas Se jeter dans le vide
smiley : regular_smile Blownblue : je me suis excusée.

Merci pour vos commentaires !
de Darck Crystale le 2017-11-19 à 03h33
unepassante Reflexions du 9 juin 17
smiley : angel_smile Et je vais me le répéter chaque jour pour ne pas l'oublier.
de fleurdatlas le 2017-11-18 à 15h09
unepassante Reflexions du 9 juin 17
smiley : angel_smile Tu parles d'expérience et je confirme!
de fleurdatlas le 2017-11-18 à 15h06
unepassante Reflexions du 9 juin 17
smiley : regular_smile oui je l'aime bien aussi, car elle peut notamment vouloir dire qu'il est impossible d'être complètement coupé de tout le monde, il y a toujours un lien qui existe déjà, quelque part, et que l'amour ressenti est donné, tôt ou tard, via ce lien; il n'est pas perdu...

de B l o w n b l u e le 2017-11-17 à 18h02
unepassante Reflexions du 9 juin 17
smiley : angel_smile
Très belle citation, peut-on dire aphorisme?
En tous cas j'ai de l'affinité avec elle.

Dans un tout autre registre,
On eut pu dire (question parité, liberté et cuisine):
Aucun homme n'est un "il"

Comme aucune femme n'est une aile (à couper ou à découper).
Question "humain" ya que les anges qui zont des zelles. D'ailleurs!
Comme d'ici (ici karmaOS).
de fleurdatlas le 2017-11-17 à 16h35
unepassante La TV, éducation de "masse"?
smiley : heart Je n'en doute pas!
de fleurdatlas le 2017-11-17 à 16h27
klodd wake up !
smiley : angel_smile J'adore ton expression paritaire: "me pile les seins"
de fleurdatlas le 2017-11-17 à 16h25
klodd wake up !
smiley : regular_smile J'avais mis un commentaire hier ici qui n'y est plus. POURQUOI?
Peu en importe le vent!
Tu te bats c"est le principal. N"abandonné pas, ne baisse pas les braseuls. Ton désir de te faire proche de ceux en galères te fait vivre des moments particuliers auxquels les trop prudents n'auront jamais accès c'est certain! Il te faut apprendre à aiguiser ton discernement, à apprendre à qui et pourquoi dire non, et à affirmer ta confiance en toi, donc ton autorité naturelle.
de fleurdatlas le 2017-11-17 à 16h23
paroles-et-tralalas Se jeter dans le vide
smiley : regular_smile Comme tu as raison Blue dans ton analyse.
L'importance de s'apercevoir d'une bêtise ou d'une bourde c'est pour ne pas la recommencer et aussi pour s'apercevoir qu'on en est tous là (donc flans le même bateau) on fait tous le mal qu'on ne voudrait pas et on ne fait pas le bien qu'on voudrait, moi comme les autres. Ça permet de relativiser, de se sentir frèrrsur ou solidaires en humanité, de prendre du recul, de demeurer à sa place en toute humilité, d'accéder à la bienveillance envers autrui et envers soi-même, et à l'occasion de ne pas recommencer les mêmes erreurs. Que du bon en résumé.
de fleurdatlas le 2017-11-17 à 16h15
cendrelouise
smiley : regular_smile Oui génial que tu peux le dire Blue!
Et chacun peut s'en réjouir.
N'empêche faudra mettre un titre à la note sinon personne pourra retrouver ces retrouvailles dans quelques lunes!
de fleurdatlas le 2017-11-17 à 16h04
paroles-et-tralalas Se jeter dans le vide
smiley : regular_smile C est une maladresse alors, et tu as dit pardon ?
A) tu as dit pardon, c est deja bien, tout le monde peut faire des betises, faut essayer de faire en sorte que ça ne se reproduise pas.
B) tu n as pas dit pardon, bon alors, là encore : pourquoi ? A la rigueur, est ce encoreossible ou souhaitable de le faire
Mais quoiqu'il en soit, dans un cas comme ça où la personne fautive s"en veut vraiment, il y a encore deux possibiltés :
1 ) La personne reproduit le truc encore et encore, presque malgré elle , et là il y a gros probleme, tendance pathologique, consulter psy ou prier.
2) La personne ne reproduit pas le truc, ou vraiment accidentellement ( je me rappelle d une phrase : je ne fais jamais deux fois la meme betise, mais j en fais de nouvelles tous les jours ), et c malheureusement tres humain, peut etre avec le temps on s arrange, mais surtout, le fait de s en vouloir est en fait assez positif : comme je dis souvent : une mauvaise personne s en foutrait completement, ou passerait la culpabilité par dessus bord en 3 secondes en la niant.

Paix
de B l o w n b l u e le 2017-11-16 à 13h44
paroles-et-tralalas Se jeter dans le vide
smiley : envelope C'était involontaire.
de Darck Crystale le 2017-11-15 à 22h00
cendrelouise
smiley : teeth_smile C EST GENIAL PUTAIN VIVE LA VIE !
de B l o w n b l u e le 2017-11-15 à 19h31
cendrelouise
smiley : regular_smile j'suis content :)
de B l o w n b l u e le 2017-11-15 à 19h29
cendrelouise
smiley : heart Toi tu es un coeur gros comme l'univers,
Même quand je me paume dans l'infini,
Tu me retrouves...

Non mais sans rire,
On galère, on rame,
on fait silence et ça dure,
on s'en prend quelques-unes dans la gueule,
et hop,
hop voilà,
Fraîche comme une rose de toute éternité,
De retour,

C'est pas possible quoi,
C'est que le chemin était bon,
On y était, même ailleurs

Hein ?

C'est quand même magnifique, extraordinaire, magique, sublime
C'EST ENORME MADAME !!!

lol

de B l o w n b l u e le 2017-11-15 à 19h27
cendrelouise
smiley : wink_smile YES MADAME !
de B l o w n b l u e le 2017-11-15 à 19h17
unepassante Reflexions du 9 juin 17
smiley : envelope "Aucun homme n'est une île." ( John Donne, 1624 )
de B l o w n b l u e le 2017-11-15 à 19h15
unepassante La TV, éducation de "masse"?
smiley : kiss coeur et intelligence ouverts... pas facile ça jeune fille...
C'est du boulot et on y bosse !
de B l o w n b l u e le 2017-11-15 à 17h37
cendrelouise
smiley : regular_smile ça me dit quelque chose... :)
de B l o w n b l u e le 2017-11-15 à 17h33
klodd wake up !
smiley : envelope C'est une question d'affect... je crois...
Il en manque un gros bout, ou il est en morceau, ou les deux...

( soupir ) ce fameux coeur...
de B l o w n b l u e le 2017-11-15 à 17h31
paroles-et-tralalas Remerciements
smiley : regular_smile c gentil.

oui c gentil :)
de B l o w n b l u e le 2017-11-15 à 17h26
KarmaOS, plateforme de weblogs éditée par Les MetaCités. Pour tout contact, ou par mail à stephane arobase metacites point net.